L’Ukraine dispose d’une économie qui est, encore aujourd’hui, en transition, avec un PIB de 2000 dollars par habitant. Le pays a connu une forte croissance dans les années 2000, grâce à l’ouverture du pays. Mais l’économie ukrainienne a été très touchée par la crise de 2008 et, plus récemment, par la guerre avec la Russie.

Quels sont les points forts de l’économie ukrainienne?

L’Ukraine possède les terres parmi les plus fertiles d’Europe. L’ancien “grenier à blé de l’URSS” est encore aujourd’hui un géant agricole. Le pays est le premier exportateur mondial d’orge et le 7ème pour le blé. L’agriculture représente près de 11,8% du PIB, et emploie 15% de la population active du pays. Le pays est également très riche en ressources naturelles, et notamment en minerais. On y trouve des gisements de fer, de manganèse et de houille.

L’industrie lourde est un point central de l’économie ukrainienne. Le pays est le dixième producteur mondial d’acier, et l’un des dix premiers exportateurs d’armes. Ces industries, héritées de l’URSS, restent un point fort de l’économie ukrainienne : elles représentent encore 30% de la production industrielle du pays.  Le reste de l’activité industrielle se partage entre extraction de charbon, produits chimiques, et mécanique (avions, turbines, locomotives et tracteurs).

Depuis la fin du communisme, l’Ukraine s’est dotée d’un secteur des services moderne (banques, assurances, télécoms). Le tertiaire représente 63% du PIB et emploie 60% de la population active.

Quelles sont les conséquences de la guerre sur l’économie?

L’économie ukrainienne a beaucoup souffert de son entrée en guerre contre la Russie en 2014. Logique : la Russie était le principal partenaire du pays. Cette année là, le PIB a diminué de 7%, puis de 10.5% en 2015. Le taux de chômage a lui aussi augmenté à cause du conflit. Il a atteint 11% en 2015. La croissance est cependant revenue en 2016, en grande partie grâce aux aides financières internationales du FMI et de la Banque mondiale.

Ce retour de la croissance permet au gouvernement ukrainien de lancer une série de réformes économiques. L’objectif affiché: rejoindre à moyen terme les standards d’entrée dans l’Union Européenne. Au programme : privatisation de l’économie, lutte contre la corruption et réduction des dépenses publiques.